Return to site

Quand la menuiserie se met à l'ère du numérique

La transformation digitale de Cover Group

· transformation,PME,Numérique

Cover Group , une entreprise de logiciels informatiques pour le secteur de la menuiserie, existe depuis 15 ans. Avec 20 employés en Belgique, en France et au Maroc, 5000 clients - principalement en Europe - et un chiffre d'affaires en croissance d'année en année, la société tournaisienne de services informatiques avait peu de soucis à se faire quant à l'avenir.

Alors pourquoi changer? "Le monde n'est pas quelque chose de figé. Quand on démarre dans un marché en tant que pionnier et que l'on voit au fil des années les concurrents se multiplier avec des offres toujours plus pointues, à des prix toujours plus bas, on se dit qu'il est temps de se prendre certaines actions" explique Nathan Rousseau, CEO de Cover Group.

Interview avec Nathan Rousseau

La prise de conscience numérique

"Ce n'est pas parce qu'on est dans le secteur de l'informatique qu'on a réussi sa transformation digitale". Nathan Rousseau, CEO, Cover Group

Le secteur de la menuiserie n'échappe pas à l'évolution numérique. Cover Group s'est retrouvé en décalage par rapport aux besoins de son marché. Depuis15 ans, Cover Group propose une application 3D pour PC de bureau. Mais, entre-temps, ses clients sont passés au smartphone et ont poussé Cover Group à s'adapter aux besoins d'une société plus mobile, plus complexe et à des utilisateurs mieux informés.

"Notre première réaction fût de partir dans tous les sens avec peu de résultats concrets, beaucoup de frustrations et un personnel réfractaire à toute transformation. Participer au Digital Boostcamp a permis à Cover Group de prendre conscience de la problématique, de se rendre compte qu'on n'est pas seul dans cette situation, peu importe le secteur et surtout qu'il y a des outils disponibles pour faire face à ce changement" explique Nathan Rousseau.

Les vrais besoins des clients révélés

"Le Digital Boostcamp apporte des solutions à des problèmes dont on n'a souvent pas conscience au départ. L'approche du Digital Boostcamp permet de se rapprocher de ses clients, de faire des interviews et de mettre en avant les vraies problématiques et besoins. Un des avantages de la formation est qu'on est dans le concret, ce qui veut aussi dire ne pas sous-estimer l'investissement en temps et en personnel pour mettre en place les nouvelles façons de travailler et les nouveaux produits. En travaillant par petits modules, par itérations (ou la stratégie des petits pas), et en consultant les clients de manière régulière sur les nouveaux produits, on arrive à mieux se différencier des concurrents et à rester en phase avec les besoins de son marché. Le temps des ingénieurs qui développent un logiciel dans leur coin est révolu. Le client impliqué sera plus satisfait et d'autant plus fidèle."

Une stratégie digitale repensée en amont

"Là où beaucoup d'entreprises mettent l'accent sur de nouveaux moyens de communications (media sociaux, blog, SEA,...) lorsqu'elles pensent transformation numérique, le Digital Boostcamp permet de repenser la stratégie commerciale en amont, afin d'être en ligne avec son marché et d'ainsi faire les efforts de communication sur un contenu efficace.

L'investissement dans la transformation digitale est difficilement perceptible au départ. C'est pour cette raison que les expérimentations (itérations) se font sur base d' indicateurs relevants pour son entreprise, son secteur (Revenu, Marge, Trésorerie, Satisfaction Client, Expérience d'achats en ligne,...) afin de corriger les actions prises de façon dynamique."

Par Nathan Rousseau, CEO Cover Group et participant au Digital Boostcamp 2016

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly